Halte aux Idées Reçues !

Questions/Réponses sur la Rééducation du Périnée   

                                           

Qu'est ce que le périnée ? 
Comment savoir si mon périnée est relâché/faible ?

Combien de temps faut-il pour remuscler mon périnée ?
Quand consulter ?
Est-ce obligatoire ?
Comment obtenir une prescription de rééducation du périnée ?
Rééducation du périnée : Kinésithérapeute ou Sage Femme ?
Est-ce remboursé ?
Comment se déroule une séance de rééducation du périnée ?
Quelles sont les méthodes de rééducation du périnée ?
Quels sports pour remuscler mon périnée ?
Quels sont les sports à éviter pour mon périnée ?
                   
                                                                                                        


Qu'est ce que le Périnée ?

 

 Le périnée est un muscle suspendu qui se tend de l’os pubien en avant au coccyx en arrière et transversalement entre les ischions (os pointus des fesses).

Il vient soutenir comme un hamac par le dessous, les organes pelviens (vessie, vagin et utérus et rectum).

 

Il est soumis aux hormones, à la pesanteur et aux variations de poids.

C’est pour cela qu’il est souvent mis à mal dans les grandes étapes de la vie d’une femme : grossesse, accouchement, activités sportives, ménopause…


                                                                                                  

Souvent par des perturbations de la miction , la défécation ou l’activité sexuelle :

 

-  urgences,

-  fuites urinaires et/ou de matières,

- difficultés à se retenir (urine, selles, gaz),

- bruits vaginaux pendant les rapports,

- diminutions de sensations lors des rapports

Après une grossesse, la rééducation du périnée se fait à partir de 6 semaines après accouchement. Elle peut se faire également plus tard. Le plus important est de la faire.

 

A tout moment dans la vie d’une femme, en fonction de ses besoins ou de ses plaintes.

 
Oui, elle est remboursée par la sécurité sociale et les mutuelles à condition qu'elle soit prescrite par un Medecin (généraliste, gynécologue ou encore une sage femme en hopital).
 

Non, mais elle est fortement recommandée.

 

Après une grossesse, elle est souvent prescrite de manière systématique. Elle est très conseillée, ne serais ce que pour prévenir les risques de fuites à distance, de descente d’organe et vérifier la bonne contractilité.

 

A tout moment de la vie, elle est souvent prescrite sur demande de la patiente en lien avec les plaintes ou en prévention concernant sa continence.

 
Chez le Medecin Généraliste ou le Gynécologue. 

Après l'accouchement :
Elle est prescrite souvent systématiquement à la sortie de la maternité par l'obstétricien, la Sage Femme sous délégation du Medecin de service ou bien par votre gynécologue.

A tout moment de la vie d'une femme : par le généraliste ou le gynécologue souvent sur demande ou expressions de plaintes de la patiente sur sa continence.


 
Les 2 sont possible ! C'est au choix de la patiente, quel que soit le motif de consultation (post partum, fuites urinaires) ou l'âge.

Les 2 praticiens sont formés pour la rééducation du périnée et utilisent souvent, contrairement aux idées reçues, les mêmes méthodes de rééducation : manuel, electrostimulation, biofeedback ou encore CMP. 

Le plus important est d'être à l'aise avec le praticien qui vous suit.
Généralement, les prescriptions sont de 10 à 20 séances.

Le kinésithérapeute adapte le nombre de séance en fonction des besoins, parfois plus souvent moins.


Les séances durent environ 20 à 30 min, à la fréquence de 1 à 2 fois par semaine.

 

Les résultats obtenus sont très bon avec 90% de réussite. Les exercices à la maison et quotidiens sont essentiels pour de bons résultats.

La première séance est un entretien entre le patient et le thérapeute pour connaitre les raisons de consultations, le éventuelles plaintes

de la patiente, ses habitudes . Le kinésithérapeute explique comment fonctionne le périnée et son rôle dans le continence. Ensuite, il s’agit de réaliser un bilan musculaire du périnée par touché vaginal, pour en évaluer la force, l’efficacité, le ressenti de la patiente ou encore les ajouts d’autres muscles en compensation.

 

Ceci permet de mettre en place une stratégie et des objectifs de rééducation. Et ainsi d’adapter les exercices et les méthodes à chaque

patientes.

 

Ils sont choisi en fonction du bilan. La rééducation se réalise en manuel et parfois à l’aide d’une sonde vaginale. La patiente est libre de s'exprimer sur une technique si elle ne se sent pas rassurée ou à l'aise avec.

 

- L’Electrostimulation : à l’aide d’une sonde vaginale, elle permet de stimuler les muscles du périnée ou pour aider la patiente a bien le localiser et le contracter. Elle est indolore.

 

- Le Renforcement Manuel : par touché vaginal le thérapeute demande à la patiente de réaliser une contraction du périnée (retenir

une envie): rapide, lente, contre résistance…

 

- Le Biofeedback : la sonde vaginale permet de visualiser les contractions périnéales sur un ordinateur. Il permet à la patiente de vérifier que ses sensations et ordres de contactions sont bons et d’adapter sa réponse. Il est le seul qui permette de travailler autant allongé que debout.

Quelques livres sur le Périnée






"Périnée arrêtons le massacre !" par Bernadette De Gasquet 




 





"Sexualité, Maternité. Paroles de femme." par Laure Mourichon
 
 



Créer un site
Créer un site